habitable

habitable

habitable [ abitabl ] adj.
• v. 1150; lat. habitabilis
1Où l'on peut habiter, vivre. Planète habitable. Maison, logement habitable, en bon état, salubre. « Quand j'étais misérable, marchant dans la pluie ou le vent, la plus petite anfractuosité, le moindre abri devenait habitable » (Genet). Sous un tel régime politique, ce pays n'est plus habitable. vivable.
2Disponible pour être habité. Surface habitable : surface intérieure d'un logement après déduction des surfaces occupées par les éléments d'architecture (opposé à surface au sol).
⊗ CONTR. Inhabitable.

habitable adjectif (latin habitabilis) Où l'on peut habiter, vivre. Où il y a suffisamment de place pour les occupants : Une voiture parfaitement habitable pour quatre personnes.habitable (synonymes) adjectif (latin habitabilis) Où l'on peut habiter, vivre.
Synonymes :
Contraires :

habitable
adj.
d1./d Qui peut être habité. Logement habitable immédiatement.
d2./d Où l'on peut vivre. La région n'est pas habitable.

HABITABLE, adj.
A. — [En parlant d'un logement en état] Où l'on peut habiter. Chambre, comble, demeure, logis, logement habitable. Nous quittions un local que nos soins avaient rendu habitable pour nous retrouver dans des lieux démunis et malpropres où bien souvent manquaient jusqu'aux planchettes sur quoi étaler nos paillasses (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p. 265) :
Cette maison, bâtie en granit et élevée d'un étage, est au milieu de l'herbe. Elle n'a rien d'une ruine. Elle est parfaitement habitable. Les murs sont épais et le toit est solide. Pas une pierre ne manque aux murailles, pas une tuile au toit.
HUGO, Travaill. mer, 1866, p. 149.
B. — P. ext. [En parlant d'un espace] Où l'on peut vivre. Synon. accueillant, hospitalier. Monde, terre, univers habitable. Les gens riches préfèrent avoir des maisons et des établissements dans la ville, parce que la saison des eaux, qui est la seule où la campagne est habitable, leur procure des agréments dont ils veulent profiter, et que ces belles campagnes sont inhabitables dans les hivers ou à la fin de l'automne (MAINE DE BIRAN, Journal, 1816, p. 201). Une forêt habitable et ouverte sous ses lourds ombrages immobiles (GRACQ, Syrtes, 1951, p. 177).
Au fig. Tu tiens à des choses, tu crois à des valeurs. Alors tu devrais nous montrer ce qu'il y a d'aimable sur cette terre. Et aussi la rendre un peu plus habitable en écrivant de beaux livres (BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p. 136).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1155 abitable (WACE, Brut, éd. I. Arnold, 683). Empr. au lat. habitabilis de même sens. Fréq. abs. littér. : 179. Bbg. DELB.Matér. 1880, p. 161.

habitable [abitabl] adj.
ÉTYM. V. 1160; lat. habitabilis, de habitare. → Habiter.
1 Où l'on peut habiter, vivre. || L'homme a conquis toute l'étendue habitable de la terre ( Œkoumène; → Éther, cit. 6; frontière, cit. 3).Maison, logement habitable, en bon état, salubre, etc. || Aménager une pièce pour la rendre habitable. || Immeuble, château qui n'est plus habitable (→ Cloporte, cit. 2).Sous un tel régime politique ce pays n'est plus habitable. Vivable.
1 Le pays avait changé. Cette petite bourgade de Kamsk est comme une île, habitable et saine, située au milieu de l'inhabitable contrée.
J. Verne, Michel Strogoff, p. 222-223.
2 (…) c'était comme une maison où on ne va qu'aux vacances. C'est à peine habitable.
Céline, Voyage au bout de la nuit, p. 447.
3 Quand j'étais misérable, marchant dans la pluie ou le vent, la plus petite anfractuosité, le moindre abri devenait habitable.
J. Genet, Journal du voleur, p. 179.
2 Disponible pour être habité, occupé. a Admin. || Surface habitable (d'un logement), surface de plancher construite, après déduction des surfaces occupées par les éléments d'architecture, etc.Le prix du mètre carré habitable. b (Véhicule). Qui peut être occupé par un certain nombre de personnes. || Voiture habitable pour cinq personnes.
CONTR. Inhabitable.
DÉR. Habitabilité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • habitable — hab·it·able / ha bi tə bəl/ adj: suitable and fit for a person to live in: free of defects that endanger the health and safety of occupants see also warranty of habitability at warranty hab·it·abil·i·ty /ˌha bi tə bi lə tē/ n …   Law dictionary

  • habitable — Habitable. adj. v. de tout genre. Qui peut estre habité. Ce logement n est pas habitable. ce bastiment est maintenant habitable. toute la terre habitable. en toute la terre habitable …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Habitable — Hab it*a*ble (h[a^]b [i^]t*[.a]*b l), a. [F. {habitable}, L. habitabilis.] Capable of being inhabited; that may be inhabited or dwelt in; as, the habitable world. {Hab it*a*ble*ness}, n. {Hab it*a*bly}, adv. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • habitable — adjetivo 1. (ser / estar) Que puede habitarse: Esta es una ciudad habitable, sin problemas medioambientales. Esta casa está habitable, no necesita ninguna reforma …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • habitable — (adj.) late 14c., from O.Fr. habitable suitable for human dwelling (14c.), from L. habitabilis that is fit to live in, from habitare (see HABITAT (Cf. habitat)). Related: Habitably; habitability …   Etymology dictionary

  • habitable — Habitable, Habitabilis. Rendre habitable et peupler, Frequentare solitudines. Bud …   Thresor de la langue françoyse

  • habitable — adj. Que puede habitarse …   Diccionario de la lengua española

  • habitable — ► ADJECTIVE ▪ suitable to live in. DERIVATIVES habitability noun. ORIGIN Latin habitabilis, from habitare possess, inhabit …   English terms dictionary

  • habitable — [hab′it ə bəl] adj. [ME < OFr < L habitabilis < habitare, to have possession of, inhabit: see HABIT & ABLE] that can be inhabited; fit to be lived in habitability n. habitably adv …   English World dictionary

  • habitable — (a bi ta bl ) adj. Qui peut être habité, où l on peut habiter. Maison, logement habitable. Ce pays n est pas habitable. •   S il [Napoléon] y avait [à Vitepsk] conservé et rétabli son armée.... alors ses quartiers d hiver eussent été habitables ; …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”